été 2017, jardinage, Nadine Blanchette

Ne touche pas à mes lys !

Chaque année, c’est la même chose. Je m’entête à faire un beau parterre afin d’embellir ma maison. J’y parviens un peu plus chaque année. Par contre, chaque année arrive avec ces problèmes et ces petites bestioles nouvelles qui semblent voir un buffet bien garni qui leur est servi.
Cela fait 3 années d’affilée que je perds systématiquement les magnifiques plants de Lys. En fait, je les perds littéralement. Je ne retrouve que les petits bouts de tiges tout grignotés, brûlés anéantis qui sortent de mon paillis.

L’année dernière par contre, j’ai pu voir ce qu’il arrivait à mon plant avant qu’il ne devienne que ce petit tas rabougri. Il était la proie d’une attaque vorace d’une bébitte rouge. Rien à faire, une fois qu’elles s’y mettent tout y passe en moins d’une journée.

Mais, cette année j’ai fait mes devoirs et j’ai bien l’intention de voir mon lys fleurir. J’ai donc étudié mon ennemi.


Je vous présente mon adversaire le Crioceris lilii
Cette sale petite bébite rouge, non seulement mâchouille tout votre plant, mais de plus elle pond ces larves dessus. Et elles mangent littéralement tout ! Fleurs, bourgeons, tiges et feuilles. Fécondation et défécation s’ajoutent à toute cette attaque. Votre pauvre plant a peu de chance… comme le mien dans les années passées.

Première étape est de garder mon plant et sa lente pousse en observation serrée. Dès l’apparition de ces coléoptères (j’ai l’air savante ici, mais j’ai fait mes recherches), et bien on applique la méthode 101 : on écrase! On les illumine à la méthode radicale et on nettoie les feuilles de toutes traces brunes. Les affreux adorent pondre leurs œufs sous leurs propres excréments. Donc, je vais porter des gants c’est une certitude.

Deuxième étape – prévention. Je vais étendre du marc de café là où mon plant pousse et tout au long de sa croissance répéter la procédure. De toute façon je bois suffisamment de café ici pour subvenir à ceci. Le marc de café éloigne un bon nombre d’insecte et n’est pas nocif pour mes plantes.
Finalement, je vais vaporiser mes plants avec un peu de savon à vaisselle dilué. Ceci ne les élimine pas, mais serait bon, car rend la plante moins attirante et moins adhérente. Donc, ce sera à répéter et surveiller aussi.

Je ne me résous présentement pas à l’usage d’insecticide. Je vais tout de même voir l’évolution de la croissance de mon plant et on jugera si je retourne visiter ma pépinière pour d’autres astuces afin de voir ENFIN la couleur de mes lys achetés il y déjà plusieurs années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *