#MamanMTL, activités, ados, bonheur, Centre-Ville de Montréal, en famille, enfants, famille, Ford Canada, Hockey, Hockeymon, Maman Montréal, Maman MTL, Montréal, Nadine Blanchette, Rêver, sport atome, Canadiens de Montréal, CentreBell, Croire, Drills and skills, Ford, hockey, hockeymom, Marc Denis, persévérance, Rêve, Vaudreuil-soulanges

Vivre son rêve — sur la glace du Centre Bell ! #HockeyMom

Je suis une #hockeymom. Une étiquette que l’on porte généralement avec fierté ! Et je suis effectivement de celle qui le porte avec grande fierté. Je suis une #hockeymom et aussi #dansestudiomom. Mais aujourd’hui je me devais de vous partager un moment très fort dans la vie de mon garçon, mon petit gardien de but (le meilleur, bien entendu – oui, je suis zéro objective et je le sais).

Alors, mon beau garçon est gardien pour l’équipe des Vikings atome A de Vaudreuil. Ils ont une belle équipe, pleine d’énergie et beaucoup de cœur. Le gérant de l’équipe a pris sur lui de prendre l’initiative d’inscrire l’équipe à un concours : Clinique Drills and Skills de Ford avec les Canadiens de Montréal. Un grand concours pour les niveaux novices et atomes à travers la province du Québec.

Il y a une multitude d’équipes qui se sont inscrites, mais, j’ai pris sur moi, de tout faire afin de réaliser le rêve de mon garçon et de ces coéquipiers. Je sais que d’autres parents ont aussi décidé de tout faire. Étant entrepreneur, j’ai des fournisseurs, des clients, des collaborateurs et des partenaires. J’ai aussi une famille incroyable et des amis qui sont toujours présents. J’ai donc partagé chaque jour durant la compétition, courriel, texto et réseaux sociaux afin de m’assurer de toucher le plus de monde possible.

Je l’admets j’ai été très étonnée de constater que personne ne s’est plaint de mon partage excessif ou n’est venu me dire d’être réaliste et que les chances étaient vraiment trop faibles pour même espérer. Mon garçon me voyait tout pousser, voyait son père tout faire lui aussi, la famille, les amis et même tout mon réseau d’entreprise. Et il a commencé à y croire et y rêver vraiment. Rêver de pouvoir patiner sur la glace du Centre Bell.

Un rêve !

Finalement, nous avons eu les résultats. L’équipe remportait le gros prix. Lors de l’annonce, c’est les yeux embués de larmes que mon garçon a réalisées ce qui se passait. Mais apprendre la nouvelle et la vivre il y a une marge. Vraiment ! Le matin du grand prix, nous étions debout à 4 h 15 du matin. C’est fou comme mon garçon n’a même pas rechigné à se lever ce matin-là, malgré que ce soit si tôt.

L’expérience totale ! Les jeunes étaient attendus dans le hangar où ils étaient ensuite pris en charge par le personnel bénévole du Drills and skills et des entraîneurs du Canadien de Montréal. Ils ont réellement vécu une journée complète remplie d’émotions et des sensations. Une visite complète de l’arrière-scène du Centre Bell avec la salle de presse, le vestiaire des Canadiens, ils ont eu droit à une pratique sur la glace du Centre Bell et une conférence de Marc Denis, analyste sportif et joueur professionnel de hockey retraité. Il y a eu vraiment plus, (mais ceci était réservé à nos joueurs de hockey pas les parents). Dans toute la vitesse que s’est déroulée cette journée, mon garçon a été lessivé totalement de toute adrénaline.

Une pratique de 70 minutes sur glace, ils avaient au préalable fait des échauffements aussi hors glace, vécu de l’émotion en quantité avec la visite en arrière-scène. Ils ont reçu un sac rempli de magnifiques souvenirs et un beau chandail de pratique Ford Drills and skills. Il y a eu tellement pour nos enfants lors de cette journée que moi-même j’en ai été essoufflé. C’était magique, fantastique et je tiens à remercier Ford et les Canadiens de Montréal pour cette superbe initiative qui fait vivre des rêves à nos enfants.

Comment exprimer ce que nous avons nous-mêmes ressenti à titre de parents assis dans les bancs du Centre Bell ? Voir mon garçon attendre de l’autre côté de la bande, entendre le commentateur annoncer au micro son nom et le voir embarquer sur la glace du Centre Bell pour se diriger sur sa ligne bleue. Le cœur d’une mère ne fait qu’un tour. C’est gros, c’est beau, c’est irréel. L’avantage d’être maman de gardien de but est qu’il est facile à suivre ensuite durant la pratique.

Il y a eu d’autres beaux moments comme celui-ci qui se sont juste ajoutés les uns après les autres. Voir mon garçon sur l’écran central de pointage en gros nous a atteint droit au cœur aussi. Voir l’un des coachs du Canadien qui après avoir montré l’exercise à faire et que mon garçon fait l’arrêt lui dire waouh nice save ! Je sais ce n’est pas grand-chose, mais les yeux brillants de mon garçon de recevoir ce compliment de ce coach ça n’a pas de prix !

Alors — ce que je peux dire est que mon conjoint et moi nous croyons fortement à soutenir nos enfants dans leur rêve. De leur montrer qu’avec du travail de la persévérance (et Marc Denis l’a dit dans sa conférence et mon garçon – cette fois il l’a retenu) on peut réaliser de grande chose. Le chemin n’est pas toujours facile, la victoire n’est pas toujours acquise. Mais, l’expérience et le cheminement en valent la chandelle. Il a vu tout le soutien qu’il avait pour l’aider à réaliser son rêve. Il a réalisé combien de gens le suivaient pour qu’il vive cette expérience. Et du haut de ces 11 ans, il comprend qu’il a vécu quelque chose d’unique et de grand. Et il vous dit un gros : Thank you! (ben oui, mon garçon est blé-d’inde comme ça) Merci milles fois!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *