#MamanMTL, avocat, divorce, garde partagé., justice, médiation, séparation

Séparation: 6 choses à savoir pour éviter la catastrophe

Il y a près de deux ans je me suis séparée et j’avais ma petite qui allait avoir 2 ans. Les conditions dans lesquelles cette séparation ont été désastreuses. Un cas de violence conjugale et de violence psychologique qui durait depuis des mois, voir trois ans. Je partage mon expérience et des choses que j’aurais aimé savoir dès le premier jour où j’ai dit c’est assez. Finir avec des coups et des frais d’ambulance ce n’est vraiment l’idéale. Et peut-être que vous aurez le goût de le réduire en bouilli, néanmoins, avoir ses informations peuvent être vraiment utile et éviter d’avantage de conflit!

1- Se séparer avant que le vase déborde
Vous avez des enfants et vous restez en couple pour eux? Je crois sincèrement que c’est la pire erreur. D’ailleurs c’est souvent ce qui fait exploser et qui cause le chaos chez les couples.  La cumulation de je n’aime pas telle manie, telle comportement, des soupçons, des trucs insensés, des reproches, etc. Et si c’était à recommencer, j’aurais ma fille seule. Avoir à vivre des doutes, reproches, séparation exact des facturations au centime près dès le début de grossesse, fuyez mesdames, vous êtes plus forte et je suis certaine que votre enfant se portera mieux et ne sera pas pris entre vos chicanes.

2- Aller en médiation et faire un suivi avec une travailleuse sociale
Je n’ai pas été informée qu’au Québec nous avions le droit à quatre heure de médiation. D’un certain côté je le regrette, d’un autre côté je suis contente d’avoir été directement avec un avocat. Si vous vous séparez d’un commun accord, la médiation c’est la solution, par contre, faites de façons légitimes et légales dans l’intérêts de vos enfants. Si vous passez par un avocat sans même aller en médiation, vous avez 2h par la suite pour consulter et aller en médiation. Faites-le suivi par la suite avec la travailleuse sociale, le pédiatre, la psychoéducatrice et autres spécialistes au besoin… ça permet d’avoir un bon portrait de l’état d’âme de vos enfants.

3- Ne pas faire de carnet pour se parler des trucs X-Y-Z
Pire gaffe, faire un carnet… ça devient tout le temps au début un carnet de reproches. La solution, envoyez-y un email, un texto pour lui rappeler le choses importantes. Par contre, notez tout, ses week-ends, vos week-ends, l’horaire et demandez-lui d’avance (genre 6 à 8 mois d’avances… ainsi pas de mauvaises surprises).

4- Lui donner de l’argent pour les vêtements
Il arrive devant vous, il vient de verser la première pension, il chiale qu’il paye déjà une pension alors qu’il manque quelque chose à votre enfant… il veut que vous cotisez à l’ameublement? NON! Vous payez chacun vos choses! Si l’enfant à besoin de soulier, il achète des souliers, vous lui en achetez…

5- Avoir chacun une chambre pour vos enfants
C’est important que chacun des parents ait une chambre adaptée pour les enfants, qui leur ressemble et qu’ils se sentent chez eux. Et avec des jouets qu’il aura chez papa mais pas chez maman et vice-versa.

6- Connaître ses droits et lire des livres sur le sujet
Dans le cas d’une séparation, prenez le temps de lire, de consulter des avocats et surtout d’avoir fait des papiers de conjoints de faits, si vous n’êtes pas marier. Soyez clair sur tout ce que vous avez dépensé, même si vous avez payé une partie du divan, faites-la notez.

Finalement, une séparation c’est aussi un peu comme un deuil, accordez-vous du temps, ça va prendre environ 2 ans avant que vous en soyez remis. Après presque deux ans, ça devient plus facile de se parler! Vous allez avoir des désaccord c’est certain, néanmoins, au bout de deux ans, il y a des choses qui changent magiquement… sauf les ex-beaux-parents qui vous haïssent encore sans doute, mais ça c’est une autre histoire.

Oh et si vous avez une garde 60% – 40%… il s’agit d’une garde partagée considérée partagée et moitié moitié aux yeux de la loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *