#MamanMTL, donner au suivant, Inondation, Nadine Blanchette, Sinistre

Quand donner au suivant devient un besoin


Les derniers jours une grande majorité de Québécois a été affectée ou touchée, directement ou non, pas les inondations et les pluies. On ne fera pas un article sur la météo, mais la réalité étant que les prédictions météorologiques n’annoncent rien de bon qui aidera la situation dans les prochains jours.


Alors que la crue des eaux pour ma région du moins, commençait à être sous contrôle et baisser, nous avons l’annonce de forte pluie pour le week-end. 
En fait, ce que je constate mis à part une panoplie de publications, avouons-le souvent bien cocasse sur la recherche du soleil c’est l’entraide qui a été comme un soulèvement de masse populaire pour son prochain.
Les gens se sont rapidement alliés et on donnés de leur temps on ouvert leur porte pour aider. J’ai vu des gens se promener avec des casseroles mitaines de four pour distribuer un peu de nourriture chaude aux bénévoles, parfois c’était des gens qui dans leur voiture avaient une carafe de café Tim Hortons et il distribuait aux forces de l’ordre, intervenants et bénévoles.
Il est dommage par contre de voir qu’il a fallu une telle catastrophe afin de rallier les gens à leur communauté. Dans l’horreur que nous vivions en communauté dans plusieurs secteurs, il y avait une beauté qui apparaissait dans l’être humain. Malgré quelques malfaisants, la majorité des gens ont retroussé leur manche s’il le pouvait, contribué avec des dons, offert leur véhicule, leur temps et leurs muscles. On n’a pas déplacé des montagnes, mais des poches de sable pour tenir tête à la force de mère Nature.
Personnellement, j’ai eu deux membres de la famille qui ont été affectés et un d’eux a dû être évacué, car la crue des eaux avait encerclé leur résidence. Ceci réveille la fibre familiale encore plus qu’une veillée de Noël. J’ai profité de cette occasion pour une petite leçon de vie à mes petits mousses. Il est évident qu’ils sont insouciants de la gravité et plusieurs pourraient dire de les laisser vivre leur enfance. Mais je tenais important de les responsabiliser pour qu’ils comprennent la situation sans devenir inquiet à ce qu’ils n’en dorment pas.
Je crois avoir réussi sur certains points, car ma petite princesse en arrivant à la maison me demandait si une petite fille aurait plus besoin qu’elle de ces nouvelles bottes de pluie qu’elle adore. Devant, ce qu’il se passait elle avait compris que certains avaient beaucoup perdu et qu’elle avait encore tout.
J’ai aussi appris un truc hyper important. Si vous avez roulé dans l’eau et que votre véhicule a eu un peu d’eau qui s’est infiltrée… ou si celui-ci a été victime de l’inondation, il est important de ne pas juste penser que le faire sécher sera suffisant. Nenon, les véhicules modernes aiment cacher de l’électronique partout et il peut y avoir des composantes électroniques sous les sièges par exemple. Donc, penser à communiquer avec votre garage ou concessionnaire pour assurer que ceci soit bien vérifié… avec un appel à vos assurances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *