#MamanMTL, famille, jugements, Monoparentale, Roxane Bertrand, séparation, Société

La société, les mères monoparentales et les jugements

Je discutais avec une amie-maman-entrepreneure dernièrement, et le sujet est tombé sur les mères monoparentales et les jugements / stéréotypes qui s’y rapportent. Sérieusement là, la société fait tellement dur! J’en ai entendu de toutes sortes et ce que mon amie m’a dit, c’était juste trop. La Société a la langue bien pendue quand vient le temps de critiquer, mais disparaît dans la brume quand vient le temps d’aider!
Selon certains, les mères monoparentales devraient rusher pour vivre et pour faire vivre leur famille. Elles ne devraient pas rire, sourire et avoir du fun. Elles ne devraient pas être en mesure de voyager, de faire des activités ou d’avoir d’animal de compagnie (tsé, ça coûte tellement cher!) Leur alimentation devrait se résumer à des plats surgelés, du Kraft Diner et elles ne devraient surtout pas se payer le « luxe » de légumes frais. Les mères monoparentales NE devraient PAS TRAVAILLER! Ce serait préférable qu’elle reste à la maison pour prendre soin de leurs enfants tout en vivant au bras de l’état!
Non mais WTF!!!!! Au lieu de leur taper sur la tête et leur dire ce qu’elles devraient faire ou ne devraient pas faire, est-ce qu’on peut juste leur apporter notre soutien? Est-ce qu’on peut les encourager et les aider à atteindre leurs objectifs? Est-ce qu’on peut leur ouvrir nos bras lorsqu’elles ont besoin de réconfort. Est-ce qu’on peut les féliciter quand elles prennent la décision de travailler, de se former, d’aller au bout de leurs rêves malgré les obstacles? Pis pour les activités ou les voyages… On connaît pas leur budget, on ne sait pas quels sacrifices elles ont fait pour se permettre un voyage avec leurs enfants.
Je ne mets pas toutes ces mères dans le même panier, mais beaucoup d’entre elles sont atteintes du syndrome de la WonderWoman (même les mamans pas monos en sont atteintes!) et se démèneront corps et âme pour leur progéniture. Avant d’être mère, elles sont femmes. Et la Société semble oublier que ces femmes ont des rêves, des sentiments. Qu’elles ont besoin de se réaliser et de s’accomplir. Dire à une femme qu’elle est une mauvaise mère parce qu’elle retourne à l’école avec le désir d’obtenir un diplôme pour améliorer son salaire donc sa qualité de vie, ça se fait? Est-ce qu’on dirait la même chose à un homme? Ohhhh non! La Société le féliciterait de faire ce qu’il doit faire améliorer sa condition. #DoubleStandard

À toi, la mère mono qui lit ce texte, je te lève mon chapeau : la Société fait en sorte que ta situation n’est pas évidente. TU es incroyable de faire tout ce que tu fais pour tes enfants. Tu mérites une belle tape dans le dos, un gros câlin et tout le bonheur du monde. Continue! Continue ton beau travail; ne lâche pas! Tes rêves sont accessibles. Ne laisse pas la Société te dicter qui tu devrais être, ce que tu devrais faire ou quand tu devrais sourire. Y’a que toi qui sait ce qui est bon pour toi. Fonce. Être mère monoparentale, ça ne vient pas avec l’obligation de vivre de l’aide sociale, d’être malheureuse et de manger du KD plusieurs fois par semaine. Tu as toute mon admiration. L’avenir t’appartient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *