#MamanMTL, biographie, Club de lecture, Geneviève Everell, Il était une fois Miss Sushi

Club de Lecture #MamanMTL – Il était une fois… Miss Sushi

Le mois dernier, l’équipe de Maman MTL a lancé son premier club de lecture. Chaque mois, nous échangerons sur un livre que plusieurs collaboratrices et mêmes abonnés de Maman MTL à lire un livre. Notre mission c’est de vous donner l’envie de lire ou de lire de nouveau. Plusieurs de nos rédactrices ont lu Il était une fois… Miss Sushi.

Résumé du quatrième de couverture:

Devant les rayons, je comparais bien les prix pour m’assurer de prendre les articles les moins chers. Tout à coup, une pensée m’a frappée : « Ça ne peut pas être ça, la vie ! » Un instant plus tard, je suis tombée en extase devant un comptoir où s’alignaient des beaux fromages, des charcuteries appétissantes, des olives baignant dans l’huile et plein d’autres bonnes choses et, là, je me suis dit : « Wow ! C’est ça, la vie ! » Soudain, c’est évident : la belle vie, c’était bien manger. J’ai continué mon chemin avec mes frites McCain qui dégelaient sur mes bras. Mais il s’était passé quelque chose. C’était comme si, ce jour-là, j’avais conclu un pacte au plus profond de moi-même.


Aujourd’hui, Geneviève Everell est connue comme l’énergique propriétaire de Sushi à la maison, entreprise qui sillonne le Québec pour offrir ses bouchées de bonheur directement chez vous. Pourtant, rien ne laissait présager le succès de la brillante femme d’affaires qu’elle est maintenant.
Née dans un milieu défavorisé, la jeune femme a très vite dû apprendre à se débrouiller : mère toxicomane, père alcoolique, beau-père violent, pauvreté, déménagements répétitifs. Heureusement, la vie lui a donné une bonne dose de persévérance et a mis sur son chemin des personnes bienveillantes qui lui ont permis, une étape à la fois, d’obtenir bien plus que son indépendance.

Ce parcours, c’est avec une touchante candeur que Geneviève nous le livre ici. De son enfance à Québec jusqu’à sa vie adulte, elle aborde tout sans détour, nous montrant ainsi toute la résilience qui l’anime et nous émeut.


Voici ce que nos collaboratrices en ont pensé!

Virginie a vécu beaucoup d’émotions en lisant Il était une fois Miss Sushi.
« Quel livre! J’ai pleuré, j’ai été enragée, j’ai ri, mais j’ai surtout été très inspirée. Ce livre donne tellement envie de connaître Geneviève, de la serrer dans nos bras et de lui dire « Té hot! »

Facile à lire, phrases courtes, rédaction simple – bon rythme qui donne envie de poursuivre tout de suite au prochain paragraphe sachant qu’ils sont courts! J’ai trouvé la première partie un tantinet infantilisante considérant la nature du contenu assez « heavy », mais le registre a changé avec la progression de sa vie – donc s’était probablement voulu!

Adolescente, j’avais lu la bio Christiane F et ça m’avait marqué. J’ai trouvé la première partie du livre aussi intense que Christiane F mais la fin ne se compare pas du tout.
Le livre de Geneviève devrait être lu par tous les jeunes des Centres jeunesse, par les jeunes en décrochage et ceux en détox. Mais aussi par tous ceux qui ont des problèmes de dépendance. Oui il y a la rage et la tristesse, mais le positivisme de Geneviève et sa réussite sont un beau message d’espoir.

Pour terminer, j’avais vaguement entendu parler de Sushi à la maison… et sérieusement ça manquait à ma culture. Je connais les concepts de chef qui se déplace pour préparer un repas, mais pas le sien. Et c’est certain que je vais vivre l’expérience! »

Absorbée par le livre…

: « J’ai été complètement absorbé par l’histoire de Il était une fois… Miss Sushi. Un récit empreint d’une grande générosité et transparence. Ça demande beaucoup d’humilité et de maturité pour se livrer ainsi, à un si “jeune” âge. Son histoire est troublante, mais apporté avec une écriture très “girl next door”… racontée avec simplicité malgré la complexité des êtres humains que l’on apprend à connaître au fil des pages. Dans Il était une fois…Miss Sushi, on ne “s’enfarge pas dans les fleurs du tapis”. Si vous cherchez une écriture complexe et une forme parfaite, vous n’êtes pas au bon endroit. Par contre si vous y êtes pour être submergé d’émotions et pour avoir une méga dose d’espoir et de combativité, lancez-vous tout de suite ! Bravo Geneviève pour ce livre, mais aussi pour être juste celle que tu es. Tu es la preuve que dans la vie, on peut réussir ce que l’on veut, si on y met passion et efforts ! Tu es pour moi, et certainement pour plusieurs, une grande source d’inspiration! »


Une bouchée de bonheur

Pour Sandra ce fut une bouchée de bonheur. « On connait la femme derrière Sushi à la maison, on reconnait son nom, mais la connait-on vraiment? Suite aux quelques heures de lecture que ce beau livre épuré m’a pris, faute de ne pouvoir le lâcher, ma vie fut en suspend et celle de Geneviève (après avoir lu son histoire, on ne peut que l’appeler par son prénom tellement on en devient proche) me fut présentée comme si je la voyais se dérouler devant mes yeux. Une histoire franche, généreuse, sans tabou, sans retenue… que du vrai. Une vérité qui fait parfois réfléchir, qui est parfois douloureuse à lire, à s’imaginer, mais qui est sans aucun doute une réalité, un fait vécu. L’histoire de Geneviève est touchante, fut remplie d’embûches, de dureté, mais l’amour et la force qui en ressort sont tellement lumineux qu’on ne peut que sourire en refermant le livre. Pas d’un sourire de satisfaction, ni de contentement comme lorsqu’on déguste ses délicieux sushis, mais d’un sourire de victoire, d’un sourire de fonceuse comme Geneviève quoi! On a seulement le gout de sourire et de dire : ‘’Merci Geneviève d’être qui tu es, Merci, la vie!’’ Il était une fois…. Miss Sushi, un livre qu’on dévore, qui nous laisse parfois un goût amer en bouche par la franchise et la dureté de son récit, mais une histoire authentique qui va droit au cœur. Quand on sait ce qu’est devenue Geneviève Everell, de ce livre, vous n’en ferez qu’une bouchée….. de bonheur! »

Pour toutes les femmes entrepreneures et futures entrepreneures
Roxane avait déjà beaucoup de respect pour Geneviève Everell et la lecture de ce livre l’a aussi fait réagir positivement.

« Avant de lire Il était une fois… Miss Sushi, j’avais beaucoup de respect pour Geneviève. J’en connaissais un peu sur son parcours professionnel, mais de connaître la provenance de sa motivation et de voir toute la détermination dont elle a fait preuve dans sa jeunesse : chapeau! En plus de mon respect, elle a maintenant toute mon admiration! Ce livre a été un a-ha moment pour moi. On ne réalise pas toujours l’ampleur de nos actions et de nos paroles sur la vie de nos enfants : ça m’a permis de grandir en tant que mère et entrepreneure. Je recommande ce livre à toutes les femmes entrepreneures. Ce que l’on voit dans les réseaux sociaux et dans les journaux, ce n’est que la pointe de l’iceberg. Tout le monde rencontre des difficultés, tous les entrepreneurs sont confrontés, à un moment ou à un autre, à des décisions difficiles. Geneviève est un excellent exemple de détermination et de dépassement de soi. »

Avez-vous lu Il était une fois… Miss Sushi? Si oui partagez-nous vos commentaires! Nous espèrons vous avoir donné le goût de lire Il était une fois… Miss Sushi durant votre été.

Prochaine lecture… Calendar Girl! Si vous désirez lire Calendar Girl avec nous, écrivez nous à info@neomedias.ca avec le titre du courriel: Club de Lecture #MamanMTL – Calendar Girl de Mai et il nous fera plaisir de vous en transmettre une copie numérique! Attention, nous n’en prenons que 2!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *