#MamanMTL, Animaux, Animaux de compagnie, chats, Nadine Blanchette

5 faits que seul les propriétaires de chats comprendront

Non je ne suis pas la : « crazy cat lady » de l’Ouest de l’île, mais je suis quand même assez folle pour être propriétaire de trois beaux matous. Je prends le temps de vous les présenter avant de poursuivre.

Il y a mon vieux Jules César — le doyen du haut de ces 17 ans, mais toujours le mâle alpha de mon groupe. Viens ensuite, Rikky Martin. Notre rescapé maintenant âgé de 3 ans. C’est aussi celui qui vaut une petite fortune grâce à un séjour passé au Centre DMV. Par contre, je tiens à souligner que c’est un centre incroyable pour le soin de nos animaux. Tout le personnel fait réellement preuve d’une grande sympathie. Ils sont à l’écoute et d’une efficacité et d’un professionnalisme incroyable. Puis vient le petit dernier du lot, âgé d’à peine un printemps, prénommé Grisou, mais pour les intimes Gros Dodu ou Petite Peste. Le plus jeune, le plus colleux et le plus énergique du lot.
Tout l’amour que j’ai, et que toute la famille a, pour mes petites bêtes à quatre pattes me permette de passer outre leur caprice et bien mauvaise habitude. Ils ne sont pas avares d’amour, de tendresse et de calins de toute façon en retour.
Voici des faits que seuls des propriétaires de chats comme moi pourront comprendre. Les autres vous pourrez en rire pour votre compte, sans rancune :
La survie des fougères… n’est pas assurée quand on est propriétaire d’un chat. Garfield les mangeait, et la majorité des chats le font effectivement. Ils nous les détruisent systématiquement, et nous, on persiste à en avoir. Dernièrement, j’ai résolu le problème en jugeant ma dernière acquisition dans un vase très haut et lourd… car oui, ils le feraient basculer sinon pour atteindre leur ration de salade quotidienne.
Les trésors retrouvés… déplacer des meubles dans une maison avec chat implique que l’on fait alors des découvertes de trésors. Cela peut être des crayons, des élastiques à cheveux (vraiment un favori de mes chats à la maison), des mouchoirs usagés (oui, oui, ils nous les chipent dans les poubelles), bouchons de bouteilles, et bien entendu les petites souris ou balles.
L’intimité de la salle de bain… On oublie le bonheur de la tranquillité quand on va à la salle de bain. Les limites de l’intimité ne sont pas super bien respecter par nos petits camarades les chats. Que ce soit pour se rouler en boule dans vos pantalons jugés au sol, ou pour se coller à vous à la sortie de la douche, afin de bien vous couvrir de leur poil. Personnellement, je me demande si un jour Grisou aura appris à marcher le long du bain sans y tomber pour finir en panique dans le bain moussant.
Partage non équitable de l’espace de travail… Je travaille de la maison en tant qu’adjointe virtuelle pour ma propre entreprise. J’ai donc mon bureau de travail dans une belle pièce de mon sous-sol. Ce bureau semble un attrait tout particulier pour mes adorables boules de poils. Ils adorent monter dessus pour se coucher sur le clavier, attraper mes crayons ou s’étendre sur mon agenda. Pour moi, c’est mon bureau, pour d’autres c’est le divan.
Le meilleur réveille-matin qui soit… et vraiment à toute heure de la journée et de la nuit. Avoir des chats signifie que l’on a un horaire un peu dirigé par ces derniers. Parfois, c’est pour un stampede à deux heures du matin ou le lit est l’équivalent de l’épingle du circuit de Gilles Villeneuve. Et ils ont une mémoire infaillible des heures de repas et n’hésite nullement à vous rappeler à l’ordre pour une minute de retard.
Et j’en passe beaucoup ici. Être propriétaire d’un chat c’est un amour inconditionnel de leur part que l’on reçoit, et une zoothérapie gratuite car ils nous apportent réconfort, calme et sérénité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *